L'intérêt d'identifier les besoins

L'importance d'identifier les besoins lorsqu'on créé son plan de formation

Pourquoi identifier les compétences et les besoins ?

C'est utile pour le travailleur mais aussi pour l'institution, en la personne du responsable de la formation.

Pour le travailleur

Chaque personne est unique et possède des compétences propres. Celles-ci se développent dès le plus jeune âge et se perfectionnent tout au long de la vie.

Exemples : apprendre à marcher, à parler, à contrôler ses émotions, à écrire, à conduire, à travailler en équipe, à prendre une décision, à utiliser un ordinateur…

Toute situation de travail nécessite aussi des compétences particulières, dont des connaissances « initiales », c’est-à-dire qui constituent la base d’un métier. C’est notamment en développant ses compétences qu’une personne peut évoluer dans son métier, améliorer sa pratique professionnelle et, de ce fait, participer à l’amélioration de la qualité de l’accueil de son institution.

Les compétences requises sont donc définies dans le cadre de la mission du travailleur, elles peuvent se retrouver dans sa description de fonction notamment.

Toutefois, le développement des compétences ne se réduit pas au cadre professionnel et à la mission. En effet, des habiletés développées dans le cadre privé peuvent tout à fait être mobilisées dans le cadre du travail, et inversement. Les compétences seront alors adaptées aux conditions et au public.

Exemples : une puéricultrice est un cordon bleu et réfléchit à comment mettre cette passion au service du projet d’accueil. Une accueillante fan de yoga propose de commencer l’accueil de 16h avec une météo intérieure et un moment de respiration méditative.

Le besoin en compétences peut aussi découler d’un projet professionnel propre, d’une orientation que le travailleur aimerait prendre, d’une envie de développer davantage certaines choses.

Exemple : une puéricultrice qui a 8 ans d’ancienneté a été désignée comme tutrice des stagiaires suite à son souhait de diversifier ses activités et son goût pour la transmission et l’échanges sur les pratiques professionnelles. Un besoin en compétences concernant la fonction de tuteur est apparu et elle a suivi une formation au tutorat. Après plusieurs années de retour positif des collègues, des stagiaires et des enseignants, elle a souhaité obtenir une reconnaissance de ses compétences via une validation de ses compétences (ce qu’elle a fait). Encouragée dans les échanges avec les enseignants et sa directrice, elle a entrepris des études pour obtenir le certificat d’aptitude pédagogique et pouvoir ainsi assurer l’encadrement des stagiaires comme enseignante.

Pour le travailleur, faire le point sur ses compétences, c’est :

  • Utile pour mieux se connaître et donc pour être reconnu : par les collègues, l’employeur, les parents des enfants… et les enfants eux-mêmes.
  • Un premier pas pour déterminer les compétences à acquérir, que ce besoin découle d’une contrainte, d’une nécessité, d’un projet, d’une envie…
  • Une occasion d'être reconnu dans ses compétences et de pouvoir envisager un développement qui correspond à ses missions et/ou ses objectifs personnels constitue un facteur important de motivation.

Pour l'institution

L’objectif du responsable de la formation est notamment de cibler les actions et modalités d’apprentissage les plus adéquates en vue de réduire significativement l’écart entre la situation actuelle et la situation désirée, et ce au niveau individuel, collectif ou institutionnel.

Pour le responsable de la formation, identifier les besoins permettra de :

  • Déterminer des pistes concrètes d’amélioration : le fonctionnement du lieu d'accueil, la qualité d’accueil, le bien-être des professionnels et des bénéficiaires…
  • Définir les axes de développement et les modalités d'apprentissages à privilégier 
  • Fixer plus facilement les priorités car certains besoins sont plus urgents / nécessaires que d'autres

Plus la réflexion sur les besoins et besoins en compétences sera aboutie au sein du lieu d’accueil, plus les actions entreprises qui en découleront auront un impact positif (que ce soit des actions formatives ou non), car elles seront pertinentes. Cela renforcera également l’implication de chaque professionnel.

Un plan de formation est une articulation délicate entre les besoins des individus (et groupes d'individus) et les besoins institutionnels. Des échanges réguliers entre le responsable de la formation et les travailleurs sont donc très bénéfiques.